Search
  • ESSFI

REPONSE DE LA SOCIETE CIVILE ET DE L'ES FACE AU COVID19 :CONCEPTION POUR LES VOLONTAIRES LOCAUX


Après une première session sur le rôle des plateformes et des communs et des fablabs, le GECES a organisé le 7 avril 2020 une seconde session, dont la thématique principale est celle des plateformes de volontaires et des plateformes locales de services.

Bart Wolput de Giveaday.be et Impactdays.co a présenté les actions de Give a Day. Cette plateforme met en relation les acteurs de la société pour "diffuser la solidarité par le volontariat et résoudre les défis sociaux et écologiques par le pouvoir des masses".

Give a day a débuté en 2017 comme association à but non lucratif pour aider pendant la crise des réfugiés, en particulier dans le camp de réfugiés de Calais, et a pris depuis 2018 la forme d'une coopérative à but social pour se professionnaliser et lever des capitaux. Depuis le début de la crise du Covid-19, Give a day offre gratuitement aux villes les services de sa plateforme grâce au parrainage.

Nicole Alix et Alexandre Bigot-Verdier ont ensuite présenté la Coop des communs qui, depuis sa création en 2017 s’attèle à construire des ponts entre l'ESS, les communautés, les biens communs, la recherche et les praticiens. Dans cette optique, la Coop des communs a soutenu ou co-créé nombre de plateformes, parmi lesquelles :

- Smart x Pwiic, une Plateforme P2P (Peer to Peer) d’entraide entre voisins ;

- Coop Cycle, une alternative à Deliveroo et UberEats ;

- Open Food Network, un marché en ligne de produits alimentaires frais.

Pour en savoir plus sur ces coopératives, découvrez le détail de cette session ici.